mardi 11 mars 2008

2 critiques

Sylvie Gendreau et Pierre Guité, Kitab Al-Hija, le livre des transformations, Céra, 587 pages, 4.5/5

gendreau

L’histoire se déroule dans un collège huppé de Genève. Mystérieusement, plusieurs jeunes s’évanouissent. Il faut peu de temps afin de faire le lien entre ces jeunes et leur consommation d’une drogue inconnue au sein d’un groupe.

Autour des membres du collège, gravitent des hauts dirigeants d’un groupe pharmaceutique qui travaillent sur des technologies tels des molécules anti-vieillissement et des stimulants cognitifs.

C’est un excellent livre où s’entremêlent suspense, enquête policière, science et médecines traditionnelles. Le titre ne laisse pas présager du tout de ce que contient le roman.

Mélanie Gélinas, compter jusqu’à cent, Québec-Amérique, 335 pages, 4/5

gelinas

Lorsque les deux tours jumelles s’écroulent le matin du 11 septembre 2001, Anaïs s’effondre aussi. Voilà qu’elle revit le drame qui lui est arrivé dix ans auparavant. Après avoir passé toutes ces années à simplement tenter de survivre, voilà l’heure de se reconstruire et peut-être de pardonner.

Anaïs a été blessée dans sa chair, dans son cœur. Son agresseur l’a laissée dans la neige en lui disant de compter jusqu’à cent. Elle doit réapprendre à vivre et à aimer, à s’aimer.

C’est un roman où règne le chaos, celui qui est dans le cœur d’Anaïs. Elle se livre tel que son cœur le lui dicte, ce qui donne de courts chapitres un peu désordonnés. C’est très bien écrit, bien ficelé et l’auteure ne s’attarde pas trop sur le drame en soi, mais bien sur la reconstruction d’une âme brisée. À noter que ce livre est un roman autobiographique.

Posté par dytal à 19:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur 2 critiques

    J'ai bien aimé le livre de Mélanie Gélinas moi aussi. Une très belle plume!
    L'autre livre m'intrigue...je l'ajoute à ma liste

    Posté par Justine, vendredi 14 mars 2008 à 17:34 | | Répondre
Nouveau commentaire